aétite


aétite

aétite [ aetit ] n. f.
• 1546; échitesXIIe; lat. aetites, mot gr. « (pierre) d'aigle », qu'on prétendait se trouver dans les nids
Anc. minér. Variété d'oxyde de fer hydraté.

⇒AÉTITE, ÆTITE, subst. fém.
MINÉR. Variété de peroxyde de fer hydraté ou d'ocre jaune à forme de géode, appelée vulgairement pierre d'aigle et considérée autrefois comme douée de vertus thérapeutiques :
L'ætite, ou pierre d'aigle, se présente en masses globuleuses de la grosseur d'un œuf, renfermant assez souvent un noyau central détaché et mobile. Son nom vient de l'opinion très ancienne que les aigles portaient cette pierre dans leur nid pour faciliter la ponte. Cette ridicule croyance avait fait attribuer à l'ætite des propriétés thérapeutiques merveilleuses, pour faciliter les accouchements.
Lar. 19e.
Prononc. :[aetit]. — Rem. L'ensemble des dict. du XIXe s. transcrivent : aetit; seul GATTEL 1841 transcrit : é-ti-te.
Étymol. ET HIST. — XVIe (1565?) aëtite « sorte de minéral, dite pierre d'aigle » (DU PINET, Trad. de Dioscoride, v. 118 ds DG :On appelle pierre d'aigle l'aëtite, parce que quelquefois on la trouve es nids des aigles); 1587 « id. » (J. DU CHESNE, Gd Miroir du Monde, IV, p. 143 ds HUG. : L'Aëtite, qu'on croit grillotant estre enceint, Sert à l'enfantement, sur la cuisse estant ceint).
Empr. au lat. aetites « pierre d'aigle qui se trouve dans l'aire de l'aigle » (PLINE, Nat., 10, 12, ds TLL s.v., 1160, 10 : aquilarum generi inaedificatur nido lapis aëtites, quem aliqui dixere gagiten, (-aten R2) ad multa remedia utilis, nihil igne deperdens), empr. lui-même du gr. [] « aétite, pierre qu'on trouvait, disait-on, dans les nids d'aigle » formé sur le rad. de « aigle » (DIOSCORIDE, 5, 161 ds BAILLY). — Rem. XIIe s. échite, pierre précieuse, mentionné par DG s.v. Aétite, est un autre mot (lat. echitis, du gr. [] « pierre vipérine », espèce d'agate?).
BBG. — BÉL. 1957. — BOISS.8. — LABORDE 1872. — LITTRÉ-ROBIN 1865. — Mots rares 1965. — NYSTEN 1814-20. — PERRAUD 1963. — PLAIS.-CAILL. 1958. — PRÉV. 1755. — PRIVAT-FOC. 1870.

aétite [aetit] n. f.
ÉTYM. 1546; échites, XIIe; lat. ætites, mot grec « (pierre) d'aigle », qu'on prétendait se trouver dans les aires.
Minér. Variété d'oxyde de fer hydraté, apprécié autrefois pour ses vertus thérapeutiques supposées.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • aétite — AÉTITE. s. fém. Espèce de pierre qu on nomme aussi Pierre d Aigle, parce qu on prétend qu elle se trouve dans les nids des aigles. On trouve des aétites sur les montagnes …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • aetite — s. f. Óxido de ferro, chamado vulgarmente pedra chocalheira ou pedra de águia …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • AÉTITE — s. f. Espèce de pierre, nommée aussi Pierre d Aigle, parce qu on a prétendu qu elle se trouvait dans le nid des aigles …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • aétite — (a é ti t ) s. f. Pierre d aigle, parce qu on a prétendu qu elle se trouvait dans le nid des aigles. C est du tritoxyde de fer. On lui attribuait des vertus merveilleuses qu elle ne possède aucunement. ÉTYMOLOGIE    Du grec, aigle …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ætite — ⇒AÉTITE, ÆTITE, subst. fém. MINÉR. Variété de peroxyde de fer hydraté ou d ocre jaune à forme de géode, appelée vulgairement pierre d aigle et considérée autrefois comme douée de vertus thérapeutiques : • L ætite, ou pierre d aigle, se présente… …   Encyclopédie Universelle

  • aigle — [ ɛgl ] n. m. et f. • XIIe; lat. aquila, probablt par l a. provenç. aigla I ♦ N. m. 1 ♦ Grand rapace diurne (falconiformes) au bec crochu, aux serres puissantes, qui construit son nid (aire) sur les hautes montagnes. Aigle royal, impérial. Aigle… …   Encyclopédie Universelle

  • pierre — [ pjɛr ] n. f. • 1080; lat. petra 1 ♦ LA PIERRE : matière minérale solide, dure, qui se rencontre à l intérieur ou à la surface de l écorce terrestre en masses compactes. ⇒ roche ; lith(o) , lithe; lapidifier, pétrifier. Bloc, quartier de pierre …   Encyclopédie Universelle

  • Cyranides — Contents 1 Form and structure 2 Sample remedies and spells 3 Magico religious tradition …   Wikipedia

  • FER — Le fer est l’élément chimique métallique de numéro atomique 26, de symbole Fe. Dans la classification périodique, il se place dans la première série de transition entre le manganèse et le cobalt. Ses propriétés chimiques sont voisines de celles… …   Encyclopédie Universelle

  • aigle — (è gl ) s. m. 1°   Un des plus grands et le plus puissant de tous les oiseaux de proie. L aigle brun. L aigle noir. •   L espèce de l aigle commun est moins pure, et la race en paraît moins noble que celle du grand aigle, BUFFON Aigle.. •   Mais… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.